28/06/2015

Une journée d'été comme je les aime: promenade dans les villes de Rodez et Albi


(Vue prenante d'Albi)


Jeudi dernier je me suis aventurée en terre inconnue avec mon voisin, un Ch'ti qui aime bourlinguer comme moi! Alors quand il m'a proposé d'aller à Rodez et Albi je n'ai pas hésité une seconde (curieuse que je suis)

 Après moins de trois heures de route nous avons commencé la journée en nous baladant dans Rodez, ville de l'Aveyron aux multiples architectures de styles divers. La cathédrale par exemple, qui mélange l'art roman et l'art gothique est un lieu incontournable si vous passez par la ville.



 Pour les adeptes d'art contemporain et à la fois minimaliste, le musée Pierre Soulages (artiste Français né dans la ville et désormais âgé de 95 ans!) est vraiment à voir. Petit bonus, il est gratuit pour les étudiants munis de leur carte. Son architecture en acier rouge corrodé se fond à merveille dans le parc où il est situé, du moins à mes yeux.

 Je ne suis pas une grande connaisseuse en art mais croyez-moi ça vaut le détour. J'ai été complètement bluffée par de nombreuses oeuvres, non seulement par celles de Pierre Soulages mais aussi par Le Bleu de l'Oeil de Claude l'Evêque qui est exposée dans le musée jusqu'au 27 Septembre 2015. Je ne peux pas décrire le sentiment que j'ai eu en pénétrant dans ce lieu (car vous rentrez littéralement DANS l'oeuvre) à mi-chemin entre un coucher de soleil et les abysses de l'océan, il me fait également penser à l'iris d'un oeil (d'où le nom Le Bleu de l'Oeil qui sait?) c'est à en couper le souffle...

 
(le musée Pierre Soulages)


(l'exposition de Claude l'Evêque)


 Après de longues heures de réflexion devant les tableaux de l'artiste (ou pas..) il fallait faire le plein d'énergie pour faire face au reste de la longue journée qui nous attendait. Nous avons donc décidé de manger au restaurant du musée le Café Bras tenu par les deux chefs étoilés que sont Sébastien et Michel Bras. Une cuisine simple et "de l'instant" comme elle est présentée sur le site du musée, et qui à mon goût était vraiment raffinée sans pour autant être copieuse. Les menus évoluent au fil des jours selon l'humeur des chefs et certains plats contiennent même des ingrédients bios.

 Pour ma part, je me suis tournée vers un plat typique du restaurant, le "Miwam". Une gaufre salée à base de céréales bios, recouverte de chèvre chaud et garnie aux figues, céleri rave et gingembre, accompagnée de salades vertes variées et de rondelles de radis. Un mélange des plus surprenants mais vraiment délicieux! En boisson, c'était cocktail au liliet blanc et à l'abricot.
 


(la terrasse plus que zen du restaurant)


 (cocktail time!)


 (le "Miwam", miam :p)


(je me suis laissée tenter par un jus 
aux fruits rouges en guise de dessert :)



Après un repas plus que suffisant nous avons visité la ville dans la chaleur suffocante de cette journée..

 (la poste de la ville inspirée des années 30)



(La ville est divinement bien fleurie)



(vue d'Albi depuis les jardins de l'Archevêché)



 Laissez-moi maintenant vous emmener à Albi! Ville classée au patrimoine de l'Unesco pour sa magnifique Cathédrale Sainte-Cécile, bien qu'elle soit en travaux en ce moment.









Si vous vous rendez à Albi et que vous êtes jardinier dans l'âme, ne ratez surtout pas les jardins de l'Archevêché, un exemple somptueux et haut en couleurs des jardins à la Française.








 Ce petit cloître fleuri que m'a fait découvrir mon ami est un petit coin de paradis au coeur des murs de la ville. Si vous passez par les ruelles, vous verrez l'entrée de cet endroit magique et reposant. Vous pouvez y admirer cette perle de la nature avec un jardin associant plantes et potager. Bref, que du bonheur...







(je suis férue de portes anciennes...)



 Sur ce, j'espère que ces photos et ces quelques lignes vous auront donné envie de vous perdre dans les ruelles de ces deux villes de notre beau pays  à l'architecture unique.


Faites de beaux voyages

Mo